OM-Monaco: Tout ça pour ça ?

14 janvier 2019

Toute la semaine on nous avait rebattu les oreilles, "On va voir ce que l'on va voir !" dans la presse, sur les réseaux sociaux, joueurs comme supporters faisaient de cet OM-Monaco un tournant.

Les médias avaient trouvé le sujet parfait pour faire de l'audience. Le PSG n'ayant pas encore été éliminé de la Ligue des Champions (ça ne devrait plus t'attarder), il faut bien trouver une crise à l'OM. Pour le coup les résultats cette saison se prêtent à merveille à cela. Alors c'est parti, "crise à Marseille", "Garcia sur la sellette", etc ... Toutes les rumeurs sont bonnes à traiter ou à inventer !

Au final qu'a t'on vu ? Deux équipes manquants cruellement de confiance, tétanisées par le résultat. Les nouvelles recrues de Monaco à peine arrivées étaient sur le terrain, et je pense que c'était le bon soir pour les affronter. Par instant on a pu voir les changements et d'ici quelques semaines les résultats de l'ASM vont probablement grandement s'améliorer ! On peut se demander à quel prix d'ailleurs ?! Les salaires de Naldo et surtout Fabregas doivent faire baver Payet à n'en pas douter !!

Parlons en d'ailleurs de cette tortue, je ne sais pas si c'est moi mais au plus ça va, au plus je le trouve lent. Par rapport à Andrezieux, il a daigné faire quelques courses dans les 10 premières minutes, après ce fut le désert. Ce mec est indigne d'être sur le terrain, alors pour le brassard je n'en parle pas. Gustavo et Mandanda (dont je reparlerai après) le méritent 100 fois plus ... Quand je pense que l'on balade Sanson à tous les postes alors qu'on pourrait donner les clés du jeu à lui et Max Lopez. Le minot est d'ailleurs bien le seul a avoir les couilles de prendre le jeu à son compte, n'hésitant pas à redescendre chercher le ballon très bas. Alors oui y a du déchet, mais au moins il ne se contente pas d'une passe latérale ou en arrière ! Son but n'est qu'une juste récompense pour son investissement au club. Devenir plus décisif est une nécessité si il souhaite continuer à progresser.

Je passe sur le but refusé, ce week-end les décisions des arbitres vidéos furent plus fumeuses les unes que les autres. Je ne connais pas les consignes qui leurs sont données mais le résultat n'est pas fameux.

Certains se sont étonnés que Garcia n'aligne pas Germain et Glouglou, mais dans un Vélodrome où les virages jouaient contre leur camp, les envoyer se faire huer vous pensez vraiment que c'était une bonne idée ?

A la fin du match, tous les acteurs de la rencontre rentrèrent la mine basse au vestiaire. Le point du nul ne faisant pas les affaires des monégasques non plus. Mais coté marseillais le mélodrame n'était pas terminé ! Steve Mandanda qui n'en ait pas à sa première crise à l'OM a pesé de tout son poid pour conduire les joueurs au pied du virage sud afin de tenter un dialogue avec les supporters. La motivation du groupe n'était pas très forte pour le suivre et il dut attendre de longues minutes devant les caméras de Canal que les joueurs ressortent des vestiaires. Cela me fait dire que ce n'était pas une opération de communication préparée à l'avance. Notre taulier aux 502 matchs dont les relations avec la direction semblent aussi fraiches que celles des groupes de supporters a voulu tenter un dialogue direct en dehors de toutes structures. On peut douter sur l'efficacité de la démarche mais l'intention est belle.

Sur ce match les joueurs ont prouvé qu'ils étaient encore capable par séquence de jouer en équipe. Mercredi à Saint-Etienne, il faudra renouveler la performance sur l'intégralité de la rencontre !